PDU* 2030 Métropole de Grenoble, Donnez votre avis !

Enquête publique pour un sujet essentiel et critique

Jeudi 13 Septembre 2018, Conférence-Débat au Musée de Grenoble sur le PDU 2030 de la Métropole grenobloise, en présence d’Eric Piolle, Maire de Grenoble, et d’Audrey Pulvar, Présidente de la Fondation Nature et Homme, FNH c’est-à-dire ex Fondation Nicolas Hulot, depuis qu’il avait accepté de rentrer au gouvernement : un peu plus d’une centaine de personnes.

Ça laisse perplexe sur l’envie de tout à chacun de se renseigner, de s’investir, de contester, d’enrichir un projet qui concerne la vie quotidienne de près de 500 000 personnes dans une de leurs activités les plus basiques, les plus génératrices de perte de temps , et sur la métropole grenobloise, les plus crispantes et clivantes. Quand bien même, la Métro avait invité en la personne d’Audrey Pulvar, une personnalité extrêmement médiatique et connue pour ses engagements et son franc-parler.

Je ne jette la pierre à personne, ayant moi-même pris connaissance par hasard de cette présentation quelques jours auparavant, par je ne sais quel canal, et n’ayant rien de prévu ce soir-là. Alors j’ai décidé d’y aller, apprenant à l’occasion que le processus de validation avait commencé il y a 2 ans, que le SMTC l’avait voté au printemps 2018, que depuis un certain nombre d’instances étaient consultées, avant qu’une fenêtre soit offerte aux citoyens (24 Septembre au 26 Octobre) pour faire part de leurs avis via une enquête publique. Lire la suite

Publicités

Deux intellectuels assis vont moins loin qu’une brute qui marche !

Marche pour le Climat, 13/10 à 14h, Grenoble, Place de Verdun

Puisque nos décideurs, nos intellectuels, nos gouvernants n’agissent pas malgré l’urgence, semblent tétanisés à l’idée de faire le premier pas, acceptent la soumission à ces lobbies de toutes natures qui exigent l’immobilisme, nous allons devoir les forcer à avancer, les bousculer pour initier le mouvement, leur faire comprendre que l’heure n’est plus à la réflexion si intelligente, stratégique et prospective soit-elle mais à l’action fut-elle dans un premier temps quelque peu rude et de court terme. Qui mieux que Michel Audiard pour faire preuve d’un minimum de bon sens  : si avancer ne garantit pas la résolution complète des problèmes, rester planter là est la certitude de mourir à petit feu !

Il est d’ailleurs étonnant de voir que la plupart des phrases résonnent prémonitoirement, sans parler de la conclusion de Maurice Biraud qui en un éclair balaie quelques milliers d’années et nous met face à nos responsabilités !

Tous à la marche du 13 Octobre à Grenoble, Place de Verdun, 14h.

Extrait issu de la chaîne YouTube du « Monde des Avengers », site consacré aux séries et films culte