MHIKES, la randonnée connectée et enrichie

screenshot_20161005-074126La balade 2.0

Enfin une application qui n’est pas juste une trace GPS plaquée sur un fond de carte et réservée aux geeks. Mhikes, disponible sur iPhone et Android, répond à une volonté de fournir un véritable service au randonneur à la fois dans le repérage et le guidage mais également en enrichissant le parcours d’informations historiques, culturelles, et bien sûr liées à la nature et aux panoramas. Cerise sur le gâteau : des quizz qui permettent de motiver ceux qui ne le sont pas par la simple contemplation des paysages et le plaisir de la marche !

Le principe est simple mais il fallait savoir le mettre en oeuvre dans une application conviviale et pratique et c’est ce qui distingue Mhikes des autres solutions : tous les éléments d’information quels qu’ils soient sont systématiquement associés à la photo de l’endroit concerné et apparaissent automatiquement à l’écran car ils ont été préalablement géoréférencés.

Donc au fur et à mesure que vous progressez Mhikes vous invite à prendre telle direction en vous la précisant photo à l’appui ou vous propose de rester quelques instants devant un édifice en affichant une note historique ou culturelle. Lire la suite

Publicités

PLATEAU D’EMPARIS DEPUIS LES AYMES

Lac Noir
Lac Noir, la Meije, le Râteau, le Glacier de la Girose

Émotions de toutes natures

Une randonnée intense, à divers titres, du début jusqu’à la fin, et qui remplit le regard de chocs visuels successifs jusqu’à le faire déborder tant les paysages sont exceptionnels, variés et emblématiques.

La balade, si on peut l’appeler comme ça au départ, commence par un sentier qui traverse les pentes abruptes qui dominent le lac du Chambon, pentes sous lesquelles, un peu en amont, s’est écroulé le tunnel il y a maintenant plus d’un an. Ces contreforts vertigineux s’appellent l’Ardoisière : le GR, car c’en est un, taille un chemin étroit dans la poussière d’ardoise, parfois guère plus large que les deux pieds côte à côte, et qui vous fait immédiatement comprendre pourquoi cette aventure est sérieusement déconseillée par temps humide ! Lire la suite

SCULPTURE AUX 4 VENTS, Vatilieu, Isère

Arbre aux 4 Vents
L’arbre aux 4 vents, Made

« Sentier » Art !

En 2009 la commune de Vatilieu, dans les collines au-dessus de Vinay, à moins de 30′ de Grenoble, s’engageait dans un projet artistique original, proposant à quelques sculpteurs de venir enrichir le paysage de leurs œuvres monumentales. Avec un double défi à relever : les créer sur place en dix jours et les intégrer à l’environnement local.

Depuis, chaque année, de nouveaux artistes étoffent cette exposition permanente qui allie culture et nature. En effet les créations sont disséminées sur un sentier qui fait une boucle de 5 kilomètres partant de l’église du village : il alterne chemins en balcons, qui offrent un panorama qui embrasse Chartreuse et Vercors, encadrant Belledonne au fond de l’horizon, et sous-bois dans lesquels se nichent malicieusement certaines des œuvres.

A l’époque où se développe et s’institutionnalise le StreetArt, Vatilieu a en quelque sorte inventé le « Sentier »Art ! Lire la suite

LES PORTES DE MONTMELIAN, Randonnée à ski

PANO_20160130_115655

Une classique où beaucoup de monde s’est donné rendez-vous vu le manque chronique de neige. Une grande combe de 1100 m de dénivelé sans difficulté particulière et qui vous amène d’un petit village accroché à flanc de montagne jusqu’à à un point de vue exceptionnel sur les Alpes, du Nord au Sud, qui embrasse du Mont Blanc jusqu’aux Écrins. De manière amusante on a l’impression, sur le panorama, que la ligne d’horizon montagneuse est en équilibre sur Le Pic de Lachat au premier plan. Pour les plus curieux, on peut même apercevoir m’a-t-on dit, assez à droite du MontBlanc, une petite pointe très éloignée : le Cervin.

La montagne est vaste et la petite foule qui se met en marche va s’éparpiller dans les différentes combes, chaque groupe allant à son rythme, évitant tout sentiment d’affluence. Le ski de randonnée est une école de patience et de persévérance. Il n’y a pas d’autres moyens pour atteindre le sommet que de commencer à mettre un ski devant l’autre et de recommencer. Lorsque que l’on fait les premiers pas, on évite de penser à l’arrivée, au risque de se décourager. Lors d’une journée telle qu’aujourd’hui, le paysage, le bleu du ciel et la douceur du temps suffisent largement à la motivation du randonneur. Il se produit même une sorte de renversement : on apprécie à l’avance, vues les conditions, de passer tout ce temps au cœur de ces étendues blanches et vallonnées. Lire la suite