PAPILLONS NOIRS

Posés sur une grande corolle orangée
Quelques papillons noirs butinent
Le nectar de sa peau dorée.

Un à un ils s’envolent, repus,
Laissent la corolle s’entrouvrir,
Découvrant son dos velouté.

La fleur, timide, se retourne,
Bras croisés sur les pétales
Qui protègent encore sa nudité

Elle tend ses lèvres, gorgées de sève.
Pourquoi vouloir résister
A la chaude envie de les goûter ?

Publicités