RÉTROSPECTIVE GÉRARD FROMANGER à Beaubourg

FromangerL’impression en quittant l’exposition est le paradoxe entre l’aspect ludique et coloré des œuvres et leur côté engagé et politique. A ce titre il est important d’aller voir dès le début de la visite, la vidéo où Gérard Fromanger explique sa démarche. Il est un des peintres majeurs de la figuration narrative courant né au début des années 1960 : « La plupart des artistes de ce mouvement furent marqués par les thèses gauchistes de Mai 68 en estimant que le potentiel subversif de leurs œuvres devait tenir dans leur dimension esthétique bien davantage que dans un discours explicite. « 

Il est par contre dommage que les concepteurs de la rétrospective aient cru bon d’installer cette vidéo dans un recoin, encadré de quelques œuvres significatives d’une des techniques de Gérard Fromanger : les visiteurs s’agglutinent inconfortablement pour la regarder et s’empêchent mutuellement de voir les portraits étonnants qui figurent dans cet espace si mal conçu.

L’ensemble des œuvres exposées ont donc trait à l’actualité de l’époque où elles ont été peintes ou sont des critiques de la société de consommation. Mais elles sont toujours l’occasion d’une recherche formelle, en particulier sur les couleurs. Le rouge y tient une place particulière tout au long de son oeuvre, comme symbole de la contestation sociale.S’y ajoute ensuite un code de couleurs qui traverse la quasi totalité des peintures et qu’il prend parfois la peine d’expliquer sous forme de légendes. Ce code couleurs joue un double rôle : il est à la fois bien sûr la palette qu’il utilise pour peindre le sujet du tableau mais il figure également la place de l’artiste dans l’oeuvre elle-même, comme on le voit dans « La Vie d’artiste » où le peintre apparaît dans son travail au sein même du tableau qui représente un aspect d’une lutte sociale.

La série « Questions »

Dès la fin des années 1970, il questionne la place de l’art dans la société de l’information qu’il sent se transformer, au travers de ce triptyque où il met des journalistes simplement face à … la peinture en tant que telle, conçue comme un événement.

Bastille-Réseaux

Un tableau fascinant par sa construction : Gérard Fromanger utilise uniquement des lignes qui circulent – bien sûr puisant dans son code de couleurs –  et qui dessinent à la fois la carte du quartier, les personnes qui s’y promènent et les immeubles et le mobilier urbain. L’être humain fondu dans la ville dans une sorte de continuité « fonctionnelle ».

De touts les couleurs, peinture d’Histoire, 1991-1992

Une oeuvre monumentale, conçue dans la foulée de la guerre du Golfe, où il représente ce qui fait l’époque et son flux d’information. Toujours ces lignes qui circulent entre les nombreux éléments composant le tableau, scènes de guerre, objets usuels, l’artiste au travail, monuments emblématiques, … et comme une prémonition avec les deux tours du World Trade Center écorchées de traits rouges.

Portraits en lignes

L’essence de l’expérimentation formelle à la fois des couleurs et de la technique des lignes de Gérard Fromanger : les portraits de Jean-Luc Godard, Michel Onfray, Pontus Hultén (historien d’art suédois et … premier directeur de Beaubourg !), son auto-portrait, construits par des lignes reprenant le code des couleurs et cheminant dans le tableau sans qu’aucune d’elles n’ait a priori une intention de représentation. Et magiquement leur ensemble composent des portraits extrêmement fidèles. Et une nouvelle fois, la vidéo apporte un éclairage passionnant avec une animation où l’on voit les lignes construire les silhouettes au fur et  à mesure.

L’exposition propose en tout une cinquantaine d’œuvres toutes aussi intéressantes les unes que les autres et montrant la créativité et la cohérence du travail de Gérard Fromanger sur près de soixante ans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s