MARYLAND d’Alice Winocur

Maryland1h30 de tension sourde qui affleure sous les veines gonflées de Matthias Schoenaerts.
Des regards qui tout à tour, suent l’angoisse, figent quiconque sur place ou désirent. Peu de mots et pas un plus haut que l’autre, d’une voix étonnamment douce et enveloppante. Et cette douleur qui remonte périodiquement à la surface. Va-t-il tenir ou exploser ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s