DES CORPS ET DES ASTRES, CNAC Grenoble – Didier Faustino

Des corps et des astresRarement l’espace n’a été aussi bien occupé au CNAC, en particulier la Rue avec l’installation « Vortex Populi », double hélice de barrières qui plonge le spectateur dans un tourbillon dès son entrée.

« Décors et Désastres » (photo) nous emporte dans un ballet de formes noires et brillantes qui s’interpénètrent : elles ont été crées pour le chorégraphe Richard Siegal et son spectacle « The World to Darkness and to me » à l’Opéra de Suède.
« Lost Last Lust » nous fige à la fois par son éclat et le poids de ce « Dernier Désir Perdu » figuré par des haltères qui appesantit le corps.

Un seuil conseil : foncez !

Publicités